"Môôôôman !!!" postillonne une bouche enfantine à 1 cm de mon visage.

"MÔÔÔÔMANNN !!! " insiste lourdement le propriétaire de la bouche qui, de surcroit, me colle un récipient froid à l'odeur d'orange sour le nez.

Ouh là, là, pour que son père m'envoie Mulot N°3 avec un jus d'orange matinal, il y a deux options : soit il est très tard, soit la journée est particulièrement importante....faire le point, relever les boucles rousses froissées et sourire pâteusement à mon mini-moi assez fier de lui et dont le verre de Tropicana tangue dangereusement...Tendre la main vers mon portable...9H30 ...m'ouais, rien d'affolant pour un dimanche...

Puis déboule une tornade de poils noirs surexcitée : Sakapusse ose franchir le seuil de la chambre en couinant de bonheur ?!?

Puis un Rat des Champs habillé de pied en cap, si beau sanglé dans son knickers en cuir gras...Oh Merde !! LE knickers !! Ca y est,  j'y suis : c'est l'ouverture !!

Ben oui, pour ceux qui suivent, c'était donc l'ouverture de la chasse ce dimanche dans notre campagne.

Cette année, rien d'exceptionnel : le copain qui étrenne, il n'y a pas d'autre mot, son nouveau chien "Fait pour la chasse et super obéissant" et qui passe la journée à s'égosiller dans son sifflet parceque la perle canine est partie visiter les villages alentours derrière un lièvre de passage ; les enfants qui ronchonnent en marchant dans des maïs plus hauts qu'eux ; celui qui passe à plat ventre trainé par un vieux labrador qui fait deux fois son poids et qui a retrouvé une nouvelle jeunesse derrière un corbeau insolent.

Rat des Champs qui aimerait bien que ses terres nous offrent quelque chose, qui ne voit rien voler pendant qu'un vieux coq faisan rusé lui passe sous le nez à pattes ; Grand-Père Rat des Champs qui décide qu'à son âge, la voiture c'est bien ; l'amie de la famille de la même génération qui glappit qu'elle va égorger son épicier qui lui a demandé si "on chassait toujours à son âge ??"...

"Triiiiiiiiiii, triiiiiiiiiiiiiiii!!!" fait le sifflet du maître du chien de l'année ; "j'ai soif, j'ai mal aux pieds" font les enfants ; "Au hangar, on peut prendre des patates ?" demandent les mères de famille avisées qui dépiautent des chataîgnes et glissent des mûres dans leur gibecière.

Bref, rien de nouveau, mais à l'heure du jeu de cartes au soleil, pieds nus dans la pelouse, je me dis que tous les ans j'aime autant ...

Fédération Nationale des Chasseurs : parceque c'est dommage de s'ignorer...

Armurerie Vouzelaud : maintenant pour les parisiens, le relais de chasse 234 rue du Faubourg Saint Honoré

Les produits Terre d'Eure & Loir : pour que nos amis citadins retrouvent nos produits du terroir en vente en ligne

DSC_1686

Le héros canin du jour, enfin aux pieds...les miens!  pendant que son maître siffle au loin....